Geoffrey S. Turner

Avocat-conseil senior

Geoffrey S. Turner

Geoffrey S. Turner

Avocat-conseil senior

Expertise
Barreau
  • Ontario, 1993

« Il comprend vraiment notre industrie et les aspects techniques de ce que nous tentons d’accomplir. »
Client – Chambers Global 2016

Geoff conseille des clients sur tous les aspects de la planification fiscale à l’échelle nationale et internationale, ainsi que sur les fusions et acquisitions, les réorganisations et le financement d’entreprises. Les clients apprécient son analyse pointue des situations complexes.

En plus de 25 ans de carrière, Geoff a acquis une expertise particulière en conseillant des multinationales établies au Canada dans le domaine de la fiscalité internationale. Celles-ci comptent sur sa connaissance approfondie des règles fiscales applicables aux sociétés étrangères affiliées afin de les guider dans leurs opérations critiques. Il conseille régulièrement des sociétés minières canadiennes dans le cadre de leurs opérations internationales.

Geoff enseigne un cours sur la fiscalité des entreprises commerciales à la Osgoode Hall Law School ainsi que le droit fiscal international à la Western University.

Geoffrey S. Turner

Avocat-conseil senior

« Il comprend vraiment notre industrie et les aspects techniques de ce que nous tentons d’accomplir. »
Client – Chambers Global 2016

Geoff conseille des clients sur tous les aspects de la planification fiscale à l’échelle nationale et internationale, ainsi que sur les fusions et acquisitions, les réorganisations et le financement d’entreprises. Les clients apprécient son analyse pointue des situations complexes.

En plus de 25 ans de carrière, Geoff a acquis une expertise particulière en conseillant des multinationales établies au Canada dans le domaine de la fiscalité internationale. Celles-ci comptent sur sa connaissance approfondie des règles fiscales applicables aux sociétés étrangères affiliées afin de les guider dans leurs opérations critiques. Il conseille régulièrement des sociétés minières canadiennes dans le cadre de leurs opérations internationales.

Geoff enseigne un cours sur la fiscalité des entreprises commerciales à la Osgoode Hall Law School ainsi que le droit fiscal international à la Western University.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à la création historique, avec Newmont Goldcorp Corporation, d'une coentreprise qui a regroupé les activités, les actifs, les réserves et les talents respectifs de ces deux entreprises au Nevada, afin d'établir le plus grand complexe de production d'or au monde.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à la proposition non sollicitée faite au conseil d'administration de Newmont Goldcorp Corporation (Newmont) de regrouper les deux plus grandes sociétés aurifères du monde dans le cadre d'une opération entièrement en actions. Selon la proposition, les actionnaires de Barrick seraient propriétaires d'environ 55,9 % et les actionnaires de Newmont seraient propriétaires d'environ 44,1 % de l'entreprise issue du regroupement, dont la capitalisation boursière avoisinerait les 42 milliards de dollars américains.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à sa fusion avec Randgold Resources Limited, opération évaluée à 18,3 milliards de dollars américains et réalisée au moyen d'un échange d'actions qui a fait l'objet d'une recommandation. Cette opération complexe et multiterritoriale a permis la création d'une société aurifère de premier plan possédant la plus importante concentration d'actifs aurifères de première catégorie de l'industrie ainsi qu'un portefeuille diversifié d'actifs qui lui assure de bonnes perspectives de croissance.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (« Barrick ») relativement à une opération conclue avec Shandong Gold qui comporte la vente d'une participation de 50 % dans la mine d'or Veladero au coût de 960 millions de dollars américains, la négociation d'une coentreprise à parts égales à l'égard de la mine d'or Veladero, la négociation d'un accord de coopération stratégique en vue d'évaluer la possibilité de développer conjointement le gisement Pascua-Lama situé le long de la frontière entre le Chili et l'Argentine, et l'évaluation d'autres possibilités d'investissement relatives à la ceinture aurifère El Indio qui présente un fort potentiel et chevauche la frontière entre l'Argentine et le Chili.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (« Barrick ») relativement à la vente, par celle-ci, à Goldcorp, d'une participation de 25 % dans le projet Cerro Casale, et à la négociation d'une coentreprise régionale à parts égales à l'égard des projets Cerro Casale, Quebrada Seca et Caspiche situés dans le district de Maricunga, au Chili. Cette opération à multiples volets extrêmement complexe comportait l'acquisition, par Goldcorp, de la totalité de la participation, soit 25 %, de Kinross dans le projet Cerro Casale et d'une participation additionnelle de 25 % dans ce projet auprès de Barrick, ce qui aura pour effet de faire chuter la participation de Barrick dans ce projet de 75 % à 50 %. La coentreprise sera formée au moment de la clôture de l'opération.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (Barrick) relativement à une convention d'acquisition d'une participation conclue avec Alicanto Minerals, société australienne. Aux termes de cette convention, Barrick pourra acquérir, moyennant l'octroi d'un financement sur 4 ans totalisant 10 millions de dollars américains, une participation de 65 % dans le projet Arakaka situé dans le nord-ouest du Guyana.

New Gold Inc.

Représentation de New Gold Inc. dans le cadre de la vente à Goldcorp Inc. de sa participation de 30 % dans le projet aurifère-cuprifère El Morro situé au Chili en contrepartie d'une somme au comptant de 90 millions de dollars, d'une quote-part de 4 % du flux de revenus provenant de la production d'or de la propriété El Morro pendant la durée de vie du projet et de l'annulation d'un prêt de financement reporté de 93 millions de dollars. Parallèlement à cette opération, Goldcorp et Teck Resources Limitée ont annoncé leur intention de regrouper leurs propriétés respectives El Morro et Relincho dans le cadre d'une coentreprise à parts égales provisoirement baptisée Projet Corridor.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la conclusion d'une convention d'achat de production d'or et d'argent d'une valeur de 610 millions de dollars américains avec Royal Gold Inc. visant la production de la mine Pueblo Viejo dans laquelle Barrick détient une participation de 60 %.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente de sa participation de 50 % dans la mine de cuivre Zaldívar au Chili à la société chilienne Antofagasta Plc, au prix de 1,005 milliard de dollars, et à la conclusion des conventions de coentreprise s'y rapportant.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente d'une participation de 50 % dans Barrick (Niugini) Limited, société qui est propriétaire de 95 % de la mine d'or Porgera Joint Venture en Papouasie Nouvelle-Guinée et en gère les activités, à la société chinoise Zijin Mining Group Co., Ltd. au prix de 298 millions de dollars américains et à la conclusion de l'entente de coopération stratégique connexe.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente, au prix de 550 millions de dollars américains, de sa participation exclusive dans la mine d'or Cowal, située dans l'État de New South Wales en Australie, à Evolution Mining Limited.

Burger King Worldwide, Inc.

Représentation de Burger King Worldwide, Inc. relativement à l'acquisition de Tim Hortons Inc., au prix d'environ 12,5 milliards de dollars, au financement connexe au moyen d'un investissement de Berkshire Hathaway Inc. dans des actions privilégiées d'une valeur de 3 milliards de dollars américains, d'une facilité de crédit garantie de 7,25 milliards de dollars américains et d'un placement privé de billets garantis de deuxième rang d'une valeur de 2,25 milliards de dollars américains, et à une offre publique d'achat corrélative visant les titres d'emprunt en circulation de Tim Horton d'une valeur de 1,2 milliard de dollars américains. L'acquisition a donné lieu à la création de la nouvelle société mondiale Restaurant Brands International, dont le siège est situé au Canada et qui, grâce à des ventes d'environ 23 milliards de dollars américains et à plus de 18 000 restaurants situés dans 100 pays, est la troisième société de restauration rapide en importance au monde. Cette transaction a été désignée l'« opération de fusion et acquisition mondiale de l'année au Canada » par The American Lawyer à l'occasion des Global Legal Awards de 2015.

Les Aliments McCain

Représentation de Les Aliments McCain relativement la vente, à Dr. Oetker, de ses activités nord-américaines liées aux pizzas surgelées.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à son projet de fusion de 35 milliards de dollars avec Newmont Mining Corporation (maintenant connu sous le nom de Newmont Goldcorp Corporation) en 2014.

Augusta Resource Corporation

Représentation de Augusta Resource Corporation relativement à la contestation de l'offre publique d'achat non sollicitée lancée sur celle-ci par Hudbay Minerals Inc., qui s'est soldée par la réalisation d'une opération de gré à gré d'une valeur globale de 540 millions de dollars.

Métaux Russels Inc.

Représentation de Métaux Russels Inc. relativement à l'acquisition par celle-ci des activités de Monarch Supply Ltd., fournisseur de produits pour champs de pétrole qui exerce la majeure partie de ses activités dans la région de Drayton Valley, en Alberta.

Sandspring Resources Ltd.

Représentation de Sandspring Resources Ltd. relativement à une entente de vente de production aux termes de laquelle Sandspring a convenu de vendre 10 % de la production d'or de toute la durée de vie de la mine de son projet Toroparu situé au Guyana, en Amérique du Sud, à une filiale de Silver Wheaton Corp. en contrepartie d'un dépôt en espèces initial de 148,5 millions de dollars américains et d'un paiement subséquent pendant la durée de vie de la mine correspondant au moindre du cours de l'or et de la somme de 400 dollars américains par once d'or payable.

Société aurifère Barrick

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick relativement à son placement public par acquisition ferme d'environ 3 milliards de dollars américains et à une offre de rachat connexe de titres d'emprunt en circulation de Barrick.

Société aurifère Barrick et Barrick North America Finance LLC

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick et de Barrick North America Finance LLC relativement au placement de 3 milliards de dollars américains de titres d'emprunt composés de billets échéant en 2018 d'un capital de 650 millions de dollars américains et de billets échéant en 2023 d'un capital de de 1,5 milliard de dollars américains de la Société aurifère Barrick, ainsi que de billets échéant en 2043 d'un capital de 850 millions de dollars américains de Barrick North America Finance LLC.

Société aurifère Barrick

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick et de African Barrick Gold plc relativement au premier appel public à l'épargne de African Barrick Gold totalisant 864 millions de dollars américains. Le placement représentait l'un des plus importants premiers appels publics à l'épargne à avoir été réalisés récemment à la Bourse de Londres.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à l'acquisition auprès de Kinross Corporation d'une participation additionnelle de 25 % dans le projet Cerro Casale, au Chili, en contrepartie de 475 millions de dollars américains.

Industries Toromont Ltée

Représentation d'Industries Toromont Ltée relativement à son offre publique d'achat non sollicitée en espèces et en actions visant Enerflex Systems Income Fund, qui a été menée à terme et qui a donné lieu à une opération approuvée de 684 millions de dollars, et représentation de Toromont dans le cadre de l'établissement d'une facilité de crédit à terme non garantie d'un capital de 450 millions de dollars auprès d'un syndicat bancaire aux fins du financement de l'opération.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre d'une convention préalable conclue entre celle-ci et Goldcorp Inc. en vue de la vente de certains actifs acquis par Barrick dans la foulée de son offre publique d'achat sur Placer Dome Inc., ainsi que dans le cadre de la cession subséquente de ces actifs à Goldcorp aux termes d'une opération de 1,6 milliard de dollars américains.

Article

Prêts en amont et dispositions d’actions d’une société étrangère affiliée

19 janv. 2016 - Cet article présente sommairement les règles relatives aux prêts de filiale à société-mère et analyse l’incidence de ces règles dans diverses situations où il y a aliénation des actions de la société créancière étrangère membre du même groupe que la société débitrice. En règle générale, selon les...

Article

Vente de production future de métaux d’une société affiliée étrangère

5 nov. 2015 - Cet article paru initialement dans le CCH International Tax Newsletter se penche sur les principales caractéristiques d’une opération de vente de production future de métaux (streaming) type qui ont des conséquences fiscales. Il s’attarde surtout à la situation répandue d’une...

Bulletin

Règles canadiennes en matière de fiscalité internationale : choix visant les sociétés étrangères affiliées devant être exercés au plus tard en juin 2014

29 avr. 2014 - Les sociétés canadiennes ont jusqu’en juin 2014 pour exercer certains choix fiscaux éventuellement importants leur permettant d’appliquer rétroactivement au 20 décembre 2002 les modifications récentes apportées aux règles régissant la réorganisation de sociétés étrangères affiliées prévues par la...

Conférences et exposés

Division américaine de l'Association fiscale internationale, congrès annuel, « Tax Developments and Tax Planning in Foreign Jurisdictions »; New York, N.Y.

28 févr. 2013

The Best Lawyers in Canada — Droit fiscal

Who’s Who Legal : Canada — Fiscalité des entreprises

Barreau

Ontario, 1993

Formation

Osgoode Hall Law School, LL.M. (fiscalité), 2005
University of Toronto, LL.B. (avec distinction), 1991
Queen’s University, B.A.(économie) (avec distinction, médaille d’or), 1988

Adhésions professionnelles

Fondation canadienne de fiscalité

Charges d’enseignement

Geoff enseigne un cours sur la fiscalité des entreprises commerciales à la Osgoode Hall Law School ainsi que le droit fiscal international à la Western University. Il a dans le passé enseigné le volet fiscalité de l’atelier avancé sur les fusions et acquisitions ainsi que le cours de fiscalité internationale à la Osgoode Hall Law School. Il a également coenseigné le cours de droit fiscal international à la Western University, pour lequel il s’est vu attribuer deux fois le prix d’excellence en enseignement décerné par le conseil étudiant.

« Il comprend vraiment notre industrie et les aspects techniques de ce que nous tentons d’accomplir. »
Client – Chambers Global 2016

Geoff conseille des clients sur tous les aspects de la planification fiscale à l’échelle nationale et internationale, ainsi que sur les fusions et acquisitions, les réorganisations et le financement d’entreprises. Les clients apprécient son analyse pointue des situations complexes.

En plus de 25 ans de carrière, Geoff a acquis une expertise particulière en conseillant des multinationales établies au Canada dans le domaine de la fiscalité internationale. Celles-ci comptent sur sa connaissance approfondie des règles fiscales applicables aux sociétés étrangères affiliées afin de les guider dans leurs opérations critiques. Il conseille régulièrement des sociétés minières canadiennes dans le cadre de leurs opérations internationales.

Geoff enseigne un cours sur la fiscalité des entreprises commerciales à la Osgoode Hall Law School ainsi que le droit fiscal international à la Western University.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à la création historique, avec Newmont Goldcorp Corporation, d'une coentreprise qui a regroupé les activités, les actifs, les réserves et les talents respectifs de ces deux entreprises au Nevada, afin d'établir le plus grand complexe de production d'or au monde.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à la proposition non sollicitée faite au conseil d'administration de Newmont Goldcorp Corporation (Newmont) de regrouper les deux plus grandes sociétés aurifères du monde dans le cadre d'une opération entièrement en actions. Selon la proposition, les actionnaires de Barrick seraient propriétaires d'environ 55,9 % et les actionnaires de Newmont seraient propriétaires d'environ 44,1 % de l'entreprise issue du regroupement, dont la capitalisation boursière avoisinerait les 42 milliards de dollars américains.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à sa fusion avec Randgold Resources Limited, opération évaluée à 18,3 milliards de dollars américains et réalisée au moyen d'un échange d'actions qui a fait l'objet d'une recommandation. Cette opération complexe et multiterritoriale a permis la création d'une société aurifère de premier plan possédant la plus importante concentration d'actifs aurifères de première catégorie de l'industrie ainsi qu'un portefeuille diversifié d'actifs qui lui assure de bonnes perspectives de croissance.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (« Barrick ») relativement à une opération conclue avec Shandong Gold qui comporte la vente d'une participation de 50 % dans la mine d'or Veladero au coût de 960 millions de dollars américains, la négociation d'une coentreprise à parts égales à l'égard de la mine d'or Veladero, la négociation d'un accord de coopération stratégique en vue d'évaluer la possibilité de développer conjointement le gisement Pascua-Lama situé le long de la frontière entre le Chili et l'Argentine, et l'évaluation d'autres possibilités d'investissement relatives à la ceinture aurifère El Indio qui présente un fort potentiel et chevauche la frontière entre l'Argentine et le Chili.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (« Barrick ») relativement à la vente, par celle-ci, à Goldcorp, d'une participation de 25 % dans le projet Cerro Casale, et à la négociation d'une coentreprise régionale à parts égales à l'égard des projets Cerro Casale, Quebrada Seca et Caspiche situés dans le district de Maricunga, au Chili. Cette opération à multiples volets extrêmement complexe comportait l'acquisition, par Goldcorp, de la totalité de la participation, soit 25 %, de Kinross dans le projet Cerro Casale et d'une participation additionnelle de 25 % dans ce projet auprès de Barrick, ce qui aura pour effet de faire chuter la participation de Barrick dans ce projet de 75 % à 50 %. La coentreprise sera formée au moment de la clôture de l'opération.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick (Barrick) relativement à une convention d'acquisition d'une participation conclue avec Alicanto Minerals, société australienne. Aux termes de cette convention, Barrick pourra acquérir, moyennant l'octroi d'un financement sur 4 ans totalisant 10 millions de dollars américains, une participation de 65 % dans le projet Arakaka situé dans le nord-ouest du Guyana.

New Gold Inc.

Représentation de New Gold Inc. dans le cadre de la vente à Goldcorp Inc. de sa participation de 30 % dans le projet aurifère-cuprifère El Morro situé au Chili en contrepartie d'une somme au comptant de 90 millions de dollars, d'une quote-part de 4 % du flux de revenus provenant de la production d'or de la propriété El Morro pendant la durée de vie du projet et de l'annulation d'un prêt de financement reporté de 93 millions de dollars. Parallèlement à cette opération, Goldcorp et Teck Resources Limitée ont annoncé leur intention de regrouper leurs propriétés respectives El Morro et Relincho dans le cadre d'une coentreprise à parts égales provisoirement baptisée Projet Corridor.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la conclusion d'une convention d'achat de production d'or et d'argent d'une valeur de 610 millions de dollars américains avec Royal Gold Inc. visant la production de la mine Pueblo Viejo dans laquelle Barrick détient une participation de 60 %.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente de sa participation de 50 % dans la mine de cuivre Zaldívar au Chili à la société chilienne Antofagasta Plc, au prix de 1,005 milliard de dollars, et à la conclusion des conventions de coentreprise s'y rapportant.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente d'une participation de 50 % dans Barrick (Niugini) Limited, société qui est propriétaire de 95 % de la mine d'or Porgera Joint Venture en Papouasie Nouvelle-Guinée et en gère les activités, à la société chinoise Zijin Mining Group Co., Ltd. au prix de 298 millions de dollars américains et à la conclusion de l'entente de coopération stratégique connexe.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre de la vente, au prix de 550 millions de dollars américains, de sa participation exclusive dans la mine d'or Cowal, située dans l'État de New South Wales en Australie, à Evolution Mining Limited.

Burger King Worldwide, Inc.

Représentation de Burger King Worldwide, Inc. relativement à l'acquisition de Tim Hortons Inc., au prix d'environ 12,5 milliards de dollars, au financement connexe au moyen d'un investissement de Berkshire Hathaway Inc. dans des actions privilégiées d'une valeur de 3 milliards de dollars américains, d'une facilité de crédit garantie de 7,25 milliards de dollars américains et d'un placement privé de billets garantis de deuxième rang d'une valeur de 2,25 milliards de dollars américains, et à une offre publique d'achat corrélative visant les titres d'emprunt en circulation de Tim Horton d'une valeur de 1,2 milliard de dollars américains. L'acquisition a donné lieu à la création de la nouvelle société mondiale Restaurant Brands International, dont le siège est situé au Canada et qui, grâce à des ventes d'environ 23 milliards de dollars américains et à plus de 18 000 restaurants situés dans 100 pays, est la troisième société de restauration rapide en importance au monde. Cette transaction a été désignée l'« opération de fusion et acquisition mondiale de l'année au Canada » par The American Lawyer à l'occasion des Global Legal Awards de 2015.

Les Aliments McCain

Représentation de Les Aliments McCain relativement la vente, à Dr. Oetker, de ses activités nord-américaines liées aux pizzas surgelées.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à son projet de fusion de 35 milliards de dollars avec Newmont Mining Corporation (maintenant connu sous le nom de Newmont Goldcorp Corporation) en 2014.

Augusta Resource Corporation

Représentation de Augusta Resource Corporation relativement à la contestation de l'offre publique d'achat non sollicitée lancée sur celle-ci par Hudbay Minerals Inc., qui s'est soldée par la réalisation d'une opération de gré à gré d'une valeur globale de 540 millions de dollars.

Métaux Russels Inc.

Représentation de Métaux Russels Inc. relativement à l'acquisition par celle-ci des activités de Monarch Supply Ltd., fournisseur de produits pour champs de pétrole qui exerce la majeure partie de ses activités dans la région de Drayton Valley, en Alberta.

Sandspring Resources Ltd.

Représentation de Sandspring Resources Ltd. relativement à une entente de vente de production aux termes de laquelle Sandspring a convenu de vendre 10 % de la production d'or de toute la durée de vie de la mine de son projet Toroparu situé au Guyana, en Amérique du Sud, à une filiale de Silver Wheaton Corp. en contrepartie d'un dépôt en espèces initial de 148,5 millions de dollars américains et d'un paiement subséquent pendant la durée de vie de la mine correspondant au moindre du cours de l'or et de la somme de 400 dollars américains par once d'or payable.

Société aurifère Barrick

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick relativement à son placement public par acquisition ferme d'environ 3 milliards de dollars américains et à une offre de rachat connexe de titres d'emprunt en circulation de Barrick.

Société aurifère Barrick et Barrick North America Finance LLC

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick et de Barrick North America Finance LLC relativement au placement de 3 milliards de dollars américains de titres d'emprunt composés de billets échéant en 2018 d'un capital de 650 millions de dollars américains et de billets échéant en 2023 d'un capital de de 1,5 milliard de dollars américains de la Société aurifère Barrick, ainsi que de billets échéant en 2043 d'un capital de 850 millions de dollars américains de Barrick North America Finance LLC.

Société aurifère Barrick

Conseillers juridiques canadiens de la Société aurifère Barrick et de African Barrick Gold plc relativement au premier appel public à l'épargne de African Barrick Gold totalisant 864 millions de dollars américains. Le placement représentait l'un des plus importants premiers appels publics à l'épargne à avoir été réalisés récemment à la Bourse de Londres.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick relativement à l'acquisition auprès de Kinross Corporation d'une participation additionnelle de 25 % dans le projet Cerro Casale, au Chili, en contrepartie de 475 millions de dollars américains.

Industries Toromont Ltée

Représentation d'Industries Toromont Ltée relativement à son offre publique d'achat non sollicitée en espèces et en actions visant Enerflex Systems Income Fund, qui a été menée à terme et qui a donné lieu à une opération approuvée de 684 millions de dollars, et représentation de Toromont dans le cadre de l'établissement d'une facilité de crédit à terme non garantie d'un capital de 450 millions de dollars auprès d'un syndicat bancaire aux fins du financement de l'opération.

Société aurifère Barrick

Représentation de la Société aurifère Barrick dans le cadre d'une convention préalable conclue entre celle-ci et Goldcorp Inc. en vue de la vente de certains actifs acquis par Barrick dans la foulée de son offre publique d'achat sur Placer Dome Inc., ainsi que dans le cadre de la cession subséquente de ces actifs à Goldcorp aux termes d'une opération de 1,6 milliard de dollars américains.

Article

Prêts en amont et dispositions d’actions d’une société étrangère affiliée

19 janv. 2016 - Cet article présente sommairement les règles relatives aux prêts de filiale à société-mère et analyse l’incidence de ces règles dans diverses situations où il y a aliénation des actions de la société créancière étrangère membre du même groupe que la société débitrice. En règle générale, selon les...

Article

Vente de production future de métaux d’une société affiliée étrangère

5 nov. 2015 - Cet article paru initialement dans le CCH International Tax Newsletter se penche sur les principales caractéristiques d’une opération de vente de production future de métaux (streaming) type qui ont des conséquences fiscales. Il s’attarde surtout à la situation répandue d’une...

Bulletin

Règles canadiennes en matière de fiscalité internationale : choix visant les sociétés étrangères affiliées devant être exercés au plus tard en juin 2014

29 avr. 2014 - Les sociétés canadiennes ont jusqu’en juin 2014 pour exercer certains choix fiscaux éventuellement importants leur permettant d’appliquer rétroactivement au 20 décembre 2002 les modifications récentes apportées aux règles régissant la réorganisation de sociétés étrangères affiliées prévues par la...

Conférences et exposés

Division américaine de l'Association fiscale internationale, congrès annuel, « Tax Developments and Tax Planning in Foreign Jurisdictions »; New York, N.Y.

28 févr. 2013

The Best Lawyers in Canada — Droit fiscal

Who’s Who Legal : Canada — Fiscalité des entreprises

Barreau

Ontario, 1993

Formation

Osgoode Hall Law School, LL.M. (fiscalité), 2005
University of Toronto, LL.B. (avec distinction), 1991
Queen’s University, B.A.(économie) (avec distinction, médaille d’or), 1988

Adhésions professionnelles

Fondation canadienne de fiscalité

Charges d’enseignement

Geoff enseigne un cours sur la fiscalité des entreprises commerciales à la Osgoode Hall Law School ainsi que le droit fiscal international à la Western University. Il a dans le passé enseigné le volet fiscalité de l’atelier avancé sur les fusions et acquisitions ainsi que le cours de fiscalité internationale à la Osgoode Hall Law School. Il a également coenseigné le cours de droit fiscal international à la Western University, pour lequel il s’est vu attribuer deux fois le prix d’excellence en enseignement décerné par le conseil étudiant.