Andrew Carlson

Associé

Andrew Carlson

Andrew Carlson

Associé

Barreau
  • Ontario, 2010

Andrew est réputé pour son excellent esprit d’analyse et son jugement judicieux. Il représente des clients dans un éventail de litiges commerciaux complexes.

Andrew conseille des clients dans le cadre de différends contractuels, ainsi que relativement à des questions de délits d’initiés, de publicité trompeuse, de congédiement injustifié, de diffamation, d’abus et de jeu compulsif. Il travaille avec des organismes de la Couronne de même qu’avec des sociétés ouvertes et fermées qui œuvrent dans une variété de secteurs, notamment les télécommunications et l’industrie minière. Il a plaidé devant toutes les instances en Ontario, ainsi que devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

L’expertise d’Andrew au chapitre des logiciels et des technologies d’investigation électronique constitue un atout pour ses clients puisqu’elle lui permet d’optimiser la recherche dans des dossiers comportant des milliers de documents potentiellement pertinents.

Andrew Carlson

Associé

Andrew est réputé pour son excellent esprit d’analyse et son jugement judicieux. Il représente des clients dans un éventail de litiges commerciaux complexes.

Andrew conseille des clients dans le cadre de différends contractuels, ainsi que relativement à des questions de délits d’initiés, de publicité trompeuse, de congédiement injustifié, de diffamation, d’abus et de jeu compulsif. Il travaille avec des organismes de la Couronne de même qu’avec des sociétés ouvertes et fermées qui œuvrent dans une variété de secteurs, notamment les télécommunications et l’industrie minière. Il a plaidé devant toutes les instances en Ontario, ainsi que devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

L’expertise d’Andrew au chapitre des logiciels et des technologies d’investigation électronique constitue un atout pour ses clients puisqu’elle lui permet d’optimiser la recherche dans des dossiers comportant des milliers de documents potentiellement pertinents.

Vale Canada Limitée

Représentation de la défenderesse Vale Canada Limitée et des membres de son groupe devant la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador dans le cadre d'une action contractuelle de quelque 500 millions de dollars intentée par le demandeur sur le fondement d'une convention d'options concernant le projet Bay Nickel de Voisey. Cette affaire a été réglée en septembre 2018, après la première semaine d'un procès qui devait s'étendre sur quatre mois et au cours duquel des douzaines de témoins, dont des experts, devaient être entendus. Il d'agissait du premier « procès hybride » et du premier procès électronique à être mené dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

West Face Capital Inc.

Représentation avec succès de West Face Capital Inc. relativement à la contestation d'une action de plus de 500 millions de dollars intentée contre elle par Catalyst Capital Inc. et découlant de la participation de West Face à l'achat, puis à la vente subséquente, de Wind Mobile Inc., opération qui a permis de dégager un bénéfice de 1,3 milliard de dollars. En août 2016, le juge Newbould de la Cour supérieure de justice de l'Ontario a rejeté chacune des réclamations que soumettait Catalyst à l'issue d'un procès suivi de près en chambre commerciale. En février 2018, la Cour d'appel de l'Ontario a rendu un jugement sur le banc rejetant l'appel de la décision rendue par le juge Newbould interjeté par Catalyst.

West Face Capital Inc.

Représentation de West Face Capital Inc. qui a contesté avec succès une deuxième action intentée contre elle par The Catalyst Capital Inc., cette fois-ci pour une somme supérieure à 1,3 milliard de dollars, en raison de la participation de West Face à l'achat puis à la vente subséquente de Wind Mobile Inc. Le 18 avril 2018, le juge Hainey de la Cour supérieure de justice de l'Ontario a déterminé que Catalyst cherchait essentiellement, avec cette deuxième action, à débattre de nouveau de questions et de faits identiques à ceux que le juge Newbould avait tranchés lors de la première action de Catalyst contre West Face. Le juge Hainey a rejeté l'action contre West Face et les autres défenderesses, la qualifiant d'abus de procédure. L'appel de Catalyst à l'encontre du jugement rejetant l'action pour abus de procédure a été rejeté par la Cour d'appel de l'Ontario au début de mai 2019.

WIND Mobile Corp. et ses actionnaires

Représentation de WIND Mobile Corp. (WIND) et de ses actionnaires, dont West Face Capital, relativement à la vente de WIND à Shaw Communications Inc. en contrepartie d'environ 1,6 milliard de dollars.

Les Aliments Maple Leafs Inc.

Représentation de Les Aliments Maple Leafs Inc. relativement à la contestation d'une réclamation pour avis de résiliation raisonnable et rupture de contrat présentée par son ancien courtier en denrées.

Bruce Walter

Représentation avec succès de Bruce Walter, cadre supérieur d'une société minière canadienne, dans le cadre de la contestation de procédures d'exécution intentées contre lui par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario relativement à une offre publique d'achat visant une société minière ouverte. Toutes les allégations concernant M. Walter ont été rejetées par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario à l'issue d'un long procès.

Rogers Communications Inc.

Représentation avec succès de Rogers Communications Inc. relativement à la contestation d'un recours en matière de publicité trompeuse intenté par le Commissaire de la concurrence, qui a retenu l'attention. L'affaire, qui s'est déroulée devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario, portait sur la publicité liée au rendement comparatif utilisée par Rogers dans le cadre du lancement de sa marque Chatr en 2010. Cette affaire a donné lieu à un long procès qui s'est étendu sur plusieurs semaines, à la soumission d'expertises complexes sur la vérification et l'exploitation de réseaux sans fil et à des procédures visant à contester la constitutionnalité des dispositions concernant la publicité trompeuse de la Loi sur la concurrence.

Société des loteries et des jeux de l'Ontario

Représentation de la Société des loteries et des jeux de l'Ontario relativement à une action en dommages-intérêts pour négligence intentée par un présumé joueur compulsif.

Société à capital fermé

Représentation d'une société à capital fermé dans le cadre d'une action pour détournement, enrichissement injustifié et/ou manquement à une obligation fiduciaire contre un ancien administrateur et dirigeant de l'entreprise.

TransAlta Corporation

Représentation de TransAlta Corporation qui a contesté avec succès une instance « d'intérêt public » introduite contre elle par Mangrove Partners devant la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et la Commission des valeurs mobilières de l'Alberta relativement à l'élection des administrateurs de TransAlta lors de l'assemblée annuelle tenue le 26 avril 2019 et à une opération de financement de 750 millions de dollars conclue entre TransAlta et Brookfield Renewable Partners.

Benchmark Canada — Prix pour la cause la plus influente de l’année (2017 et 2019) — Lauréat

Prix de Chambers Canada — Cabinet de l’année 2018, Litige

Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business — Litige commercial général : Ontario (cabinet d’avocats classé parmi les plus élevés, soit Band 1)

Barreau

Ontario, 2010

Formation

University of Western Ontario, J.D., 2009
Queen’s University, B.Sc. (avec spécialisation en mathématiques), 2005

Andrew est réputé pour son excellent esprit d’analyse et son jugement judicieux. Il représente des clients dans un éventail de litiges commerciaux complexes.

Andrew conseille des clients dans le cadre de différends contractuels, ainsi que relativement à des questions de délits d’initiés, de publicité trompeuse, de congédiement injustifié, de diffamation, d’abus et de jeu compulsif. Il travaille avec des organismes de la Couronne de même qu’avec des sociétés ouvertes et fermées qui œuvrent dans une variété de secteurs, notamment les télécommunications et l’industrie minière. Il a plaidé devant toutes les instances en Ontario, ainsi que devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

L’expertise d’Andrew au chapitre des logiciels et des technologies d’investigation électronique constitue un atout pour ses clients puisqu’elle lui permet d’optimiser la recherche dans des dossiers comportant des milliers de documents potentiellement pertinents.

Vale Canada Limitée

Représentation de la défenderesse Vale Canada Limitée et des membres de son groupe devant la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador dans le cadre d'une action contractuelle de quelque 500 millions de dollars intentée par le demandeur sur le fondement d'une convention d'options concernant le projet Bay Nickel de Voisey. Cette affaire a été réglée en septembre 2018, après la première semaine d'un procès qui devait s'étendre sur quatre mois et au cours duquel des douzaines de témoins, dont des experts, devaient être entendus. Il d'agissait du premier « procès hybride » et du premier procès électronique à être mené dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

West Face Capital Inc.

Représentation avec succès de West Face Capital Inc. relativement à la contestation d'une action de plus de 500 millions de dollars intentée contre elle par Catalyst Capital Inc. et découlant de la participation de West Face à l'achat, puis à la vente subséquente, de Wind Mobile Inc., opération qui a permis de dégager un bénéfice de 1,3 milliard de dollars. En août 2016, le juge Newbould de la Cour supérieure de justice de l'Ontario a rejeté chacune des réclamations que soumettait Catalyst à l'issue d'un procès suivi de près en chambre commerciale. En février 2018, la Cour d'appel de l'Ontario a rendu un jugement sur le banc rejetant l'appel de la décision rendue par le juge Newbould interjeté par Catalyst.

West Face Capital Inc.

Représentation de West Face Capital Inc. qui a contesté avec succès une deuxième action intentée contre elle par The Catalyst Capital Inc., cette fois-ci pour une somme supérieure à 1,3 milliard de dollars, en raison de la participation de West Face à l'achat puis à la vente subséquente de Wind Mobile Inc. Le 18 avril 2018, le juge Hainey de la Cour supérieure de justice de l'Ontario a déterminé que Catalyst cherchait essentiellement, avec cette deuxième action, à débattre de nouveau de questions et de faits identiques à ceux que le juge Newbould avait tranchés lors de la première action de Catalyst contre West Face. Le juge Hainey a rejeté l'action contre West Face et les autres défenderesses, la qualifiant d'abus de procédure. L'appel de Catalyst à l'encontre du jugement rejetant l'action pour abus de procédure a été rejeté par la Cour d'appel de l'Ontario au début de mai 2019.

WIND Mobile Corp. et ses actionnaires

Représentation de WIND Mobile Corp. (WIND) et de ses actionnaires, dont West Face Capital, relativement à la vente de WIND à Shaw Communications Inc. en contrepartie d'environ 1,6 milliard de dollars.

Les Aliments Maple Leafs Inc.

Représentation de Les Aliments Maple Leafs Inc. relativement à la contestation d'une réclamation pour avis de résiliation raisonnable et rupture de contrat présentée par son ancien courtier en denrées.

Bruce Walter

Représentation avec succès de Bruce Walter, cadre supérieur d'une société minière canadienne, dans le cadre de la contestation de procédures d'exécution intentées contre lui par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario relativement à une offre publique d'achat visant une société minière ouverte. Toutes les allégations concernant M. Walter ont été rejetées par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario à l'issue d'un long procès.

Rogers Communications Inc.

Représentation avec succès de Rogers Communications Inc. relativement à la contestation d'un recours en matière de publicité trompeuse intenté par le Commissaire de la concurrence, qui a retenu l'attention. L'affaire, qui s'est déroulée devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario, portait sur la publicité liée au rendement comparatif utilisée par Rogers dans le cadre du lancement de sa marque Chatr en 2010. Cette affaire a donné lieu à un long procès qui s'est étendu sur plusieurs semaines, à la soumission d'expertises complexes sur la vérification et l'exploitation de réseaux sans fil et à des procédures visant à contester la constitutionnalité des dispositions concernant la publicité trompeuse de la Loi sur la concurrence.

Société des loteries et des jeux de l'Ontario

Représentation de la Société des loteries et des jeux de l'Ontario relativement à une action en dommages-intérêts pour négligence intentée par un présumé joueur compulsif.

Société à capital fermé

Représentation d'une société à capital fermé dans le cadre d'une action pour détournement, enrichissement injustifié et/ou manquement à une obligation fiduciaire contre un ancien administrateur et dirigeant de l'entreprise.

TransAlta Corporation

Représentation de TransAlta Corporation qui a contesté avec succès une instance « d'intérêt public » introduite contre elle par Mangrove Partners devant la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et la Commission des valeurs mobilières de l'Alberta relativement à l'élection des administrateurs de TransAlta lors de l'assemblée annuelle tenue le 26 avril 2019 et à une opération de financement de 750 millions de dollars conclue entre TransAlta et Brookfield Renewable Partners.

Benchmark Canada — Prix pour la cause la plus influente de l’année (2017 et 2019) — Lauréat

Prix de Chambers Canada — Cabinet de l’année 2018, Litige

Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business — Litige commercial général : Ontario (cabinet d’avocats classé parmi les plus élevés, soit Band 1)

Barreau

Ontario, 2010

Formation

University of Western Ontario, J.D., 2009
Queen’s University, B.Sc. (avec spécialisation en mathématiques), 2005