Article

Une deuxième attestation reste l’exception

Auteurs : Patricia L. Olasker et Poonam Puri

Dans un article paru dans Listed Magazine, Patricia Olasker et Poonam Puri se penchent sur l’incidence de la décision d’un tribunal du Yukon portant sur les attestations d’équité et les tendances qui se sont dégagées depuis celle-ci.

Patricia et Poonam soulignent que près de deux douzaines de plans d’arrangement ont été menés à terme depuis la décision sans que les émetteurs et leurs conseillers se plient aux directives du tribunal.

L’article présente quatre questions qu’un conseil devrait se poser avant de prendre la décision d’obtenir une deuxième attestation d’équité.

Personnes-ressources

Connexe

L’OPA hostile est morte. Vive l’OPA hostile?

15 juin 2020 - Alors qu’une grande partie du monde se polarise sur les incidences immédiates de la pandémie de COVID-19, notamment son lourd bilan humain et économique, nous avons avec optimisme tourné notre regard vers une période future (que nous espérons proche) où les entreprises retrouveront suffisamment...

Les placements au cours du marché arrivent au Canada

8 juin 2020 - Les émetteurs assujettis seront bientôt en mesure d’effectuer des placements au cours du marché (les « ACM ») sans avoir à obtenir une dispense. 1 À compter du 31 août 2020, les placements ACM réalisés au Canada ne seront plus assujettis à des obligations en matière de liquidités ni à des...