Article

L’affaire Wright et la norme d’indépendance de l’expert établie dans l’affaire Detour Gold

Auteurs : Chantelle (Spagnola) Cseh et Carlos Sayao

Au soutien de sa décision (rendue récemment dans l’affaire Wright v. Detour Gold Corp.) de rejeter la requête du demandeur qui tentait d’obtenir la production en preuve des ébauches d’un rapport expert, la Cour supérieure de justice de l’Ontario s’est appuyée sur la jurisprudence établie par la Cour d’appel dans l’affaire Moore v. Getahun relativement aux relations existant entre les conseillers juridiques et les témoins experts. Les avocats plaidants retiendront tout particulièrement que la Cour, dans l’affaire Wright, repousse les limites des principes établis dans l’affaire Moore en déclarant qu’un expert est tout à fait en droit de confier à des conseillers juridiques indépendants le mandat de l’aider à élaborer son rapport d’expert.

Cet article a d’abord été publié en décembre 2016 dans le bulletin Keeping Tabs de The Advocates’ Society.

Télécharger cet article. (Disponible en anglais seulement)

Personnes-ressources

Connexe

Québec Superior Court Enforces Right to Collective Bargaining of State Employees

8 oct. 2019 - Traduction en cours. The Québec Superior Court (QSC) recently struck down as unconstitutional back-to-work legislation (Bill 1271) aimed at the Québec government’s advocates and notaries. The decision, released on September 18, 2019, builds on the recent case law of the Supreme Court of Canada which...

Top Court Expands Scope of Potential Liability in Price-Fixing Class Actions

24 sept. 2019 - Traduction en cours. The Supreme Court of Canada has released its long-awaited decision in two companion appeals that have significant implications for class actions alleging conduct that contravenes the criminal provisions found in Part VI of the Competition Act (Act). In its decision in...