Article

Réaction chimique : le Canada et les États-Unis procèdent différemment à l’examen d’un fusionnement visant des entreprises du secteur industriel

Auteurs : Anita Banicevic, Mark C. Katz et Charles Tingley

Au fil des ans, le Bureau de la concurrence du Canada (le « Bureau ») a tissé d’étroites relations de travail avec ses homologues américains, soit la Federal Trade Commission (la « FTC ») et l’Antitrust Division du département de la Justice des États Unis. Les efforts de coordination des agences gouvernementales peuvent mener à des résultats cohérents, qui, dans certains cas, peuvent être à l’avantage des parties à un projet de fusionnement, comme, par exemple, lorsque les agences des deux pays donnent le feu vert à l’opération ou conviennent des mesures que doivent prendre les parties pour obtenir ce feu vert. Dans d’autres cas, les parties pourraient souhaiter une moins grande coordination, comme lorsque la collaboration du Bureau et de la FTC s’est soldée par l’introduction simultanée par ces deux agences de procédures de contestation du fusionnement projeté de Bureau en Gros (Staples) et de Office Depot. Une collaboration étroite entre les agences ne signifie pas nécessairement que leurs conclusions seront les mêmes. Un exemple fort intéressant de cas où les agences sont arrivées à des conclusions divergentes est survenu en juin dernier, alors que le Bureau et la FTC ont fait part de leur position divergente à l’égard du projet de fusionnement de deux entreprises canadiennes de produits chimiques industriels, soit Superior Plus Corp. et Canexus Corporation. Cet article présente les différentes conclusions auxquelles les agences canadienne et américaine sont arrivées à l’issue de leur examen du fusionnement ainsi que les facteurs divergents dont elles tiennent compte lorsqu’elles procèdent à l’examen d’un projet de fusionnement visant des entreprises œuvrant dans le secteur industriel.

Télécharger cet article. (Disponible en anglais seulement)

Personnes-ressources

Connexe

Small Mergers Loom Large on Canadian Competition Bureau’s Radar

30 sept. 2019 - Traduction en cours. Canada’s Competition Bureau is actively seeking and reviewing smaller acquisitions that may not exceed pre-merger notification thresholds under the Competition Act but that may nonetheless raise substantive competition issues. The Bureau’s demonstrated interest in...

Top Court Expands Scope of Potential Liability in Price-Fixing Class Actions

24 sept. 2019 - Traduction en cours. The Supreme Court of Canada has released its long-awaited decision in two companion appeals that have significant implications for class actions alleging conduct that contravenes the criminal provisions found in Part VI of the Competition Act (Act). In its decision in...