Article

Naviguer les eaux tumultueuses de la lutte contre la corruption des agents étrangers

Auteurs : John Bodrug, Stéphane Eljarrat et Gabriel Querry

La première décision publiée sur une affaire de corruption d’agents étrangers impliquant une société remonte au XVIe siècle et décrit comment la Compagnie britannique des Indes orientales a offert aux souverains moghols des trésors précieux comprenant des peintures, des sculptures et des objets de grande valeur faits de cuivre, de laiton et de pierre en échange d’une réduction des droits sur les exportations. À l’époque, ces pratiques étaient considérées comme un élément essentiel du commerce international, comme « une huile permettant d’actionner les rouages économiques et de surmonter les obstacles bureaucratiques ». La corruption d’agents étrangers et ses retombées lucratives se sont ainsi enracinées et étaient même saluées par les actionnaires des premières multinationales.

Télécharger cet article. (Disponible en anglais seulement)

Personnes-ressources

Connexe

Small Mergers Loom Large on Canadian Competition Bureau’s Radar

30 sept. 2019 - Traduction en cours. Canada’s Competition Bureau is actively seeking and reviewing smaller acquisitions that may not exceed pre-merger notification thresholds under the Competition Act but that may nonetheless raise substantive competition issues. The Bureau’s demonstrated interest in...

Top Court Expands Scope of Potential Liability in Price-Fixing Class Actions

24 sept. 2019 - Traduction en cours. The Supreme Court of Canada has released its long-awaited decision in two companion appeals that have significant implications for class actions alleging conduct that contravenes the criminal provisions found in Part VI of the Competition Act (Act). In its decision in...