Article

Naviguer les eaux tumultueuses de la lutte contre la corruption des agents étrangers

Auteurs : John Bodrug, Stéphane Eljarrat et Gabriel Querry

La première décision publiée sur une affaire de corruption d’agents étrangers impliquant une société remonte au XVIe siècle et décrit comment la Compagnie britannique des Indes orientales a offert aux souverains moghols des trésors précieux comprenant des peintures, des sculptures et des objets de grande valeur faits de cuivre, de laiton et de pierre en échange d’une réduction des droits sur les exportations. À l’époque, ces pratiques étaient considérées comme un élément essentiel du commerce international, comme « une huile permettant d’actionner les rouages économiques et de surmonter les obstacles bureaucratiques ». La corruption d’agents étrangers et ses retombées lucratives se sont ainsi enracinées et étaient même saluées par les actionnaires des premières multinationales.

Télécharger cet article. (Disponible en anglais seulement)

Personnes-ressources

Connexe

Are You Prepared for a Search?

23 oct. 2020 - Disponible en anglais seulement. The Competition Act provides the Commissioner of Competition with a number of powerful investigative tools in respect of both criminal and civil matters, including the power to obtain and execute search warrants that allow Competition Bureau officers...

Plafonds Jordan : Application particulière en matière de crimes économiques

8 oct. 2020 - Dans une affaire plaidée avec succès par Davies, la Cour du Québec a conclu que le droit de l’accusé à un procès dans un délai raisonnable avait été violé par la poursuite et ordonné l’arrêt des procédures. Il s’agit d’un jugement important, car il traite de l’application des principes de...