Bulletin

Développements immobiliers à usage mixte

Auteur : Joseph Jarjour

Avec la densification urbaine et le développement accru des zones centrales, on constate la prolifération de projets immobiliers plus sophistiqués et à usage mixte. Ces projets répondent souvent aux attentes, choix et caractéristiques démographiques de la nouvelle génération de professionnels. Conséquemment, le développement immobilier doit tenir compte, en plus des rendements économiques, des liens grandissants entre les usages résidentiels, commerciaux et de bureaux, et des attentes relatives à l’accessibilité, à la connectivité entre le travail et le style de vie ainsi qu’à la protection de l’environnement.

Les promoteurs doivent donc faire preuve d’imagination et d’audace pour que leurs projets demeurent compétitifs et offrent les caractéristiques recherchées. La détention des projets et leur financement font souvent appel à des structures plus élaborées en raison, notamment, de l’intégration de différents usages et des services communs, et de la présence de plusieurs partenaires, investisseurs et opérateurs, sans oublier les prêteurs qui financent ces projets. De plus, la planification et la gouvernance doivent permettre la flexibilité nécessaire pour ajuster le projet, par exemple en procédant par phases ou en modifiant certains échéanciers, tout en assurant sa viabilité et en protégeant ses rendements. Il s’agit de défis de taille que plusieurs acteurs du secteur immobilier réussissent à relever avec succès.

Quant aux autorités gouvernementales, elles doivent, sans sacrifier la vision à long terme et la cohérence urbaine, démontrer leur capacité d’adapter le cadre réglementaire et le processus décisionnel à des projets novateurs et complexes qui remettent en question certaines des approches plus traditionnelles. Dans ce contexte, les ajustements de zonage qui pourraient être requis, les services publics, notamment les transports en commun, ainsi que l’octroi des permis et autorisations nécessaires, sont tous des enjeux qui requièrent une étroite collaboration entre les développeurs et les décideurs. Une volonté politique favorable au développement responsable est évidemment un atout indispensable dans ce contexte.

Personnes-ressources

Connexe